Les Sports



  • LNH : la 2e ronde commencera mercredi


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 4 h 03 min

    NEW YORK – Les Oilers d’Edmonton vont amorcer le deuxième tour des séries de la LNH mercredi à Anaheim, face aux Ducks.
    Du côté des Sénateurs, ça débutera jeudi à Ottawa, contre les Rangers de New York.
    Les Sénateurs ont écarté les Bruins de Boston en six matches. Edmonton a pris le même temps pour se défaire des Sharks de San Jose.
    Le Centre Canadian Tire accueillera les matches 1 et 2 jeudi et samedi. Les deux rencontres suivantes auront lieu au Madison Square Garden.
    Edmonton jouera au Honda Center mercredi et vendredi. Rogers Place sera le théâtre des matches trois et quatre.
    New York a éliminé le Canadien de Montréal en six affrontements; Anaheim a balayé les Flames de Calgary Flames in four.
    Se mesurant aux Penguins de Pittsburgh, les Capitals de Washington seront les hôtes des matches 1 et 2 jeudi et samedi.
    Les Caps ont disposé des Maple Leafs de Toronto en six matches.
    Dans l’autre demi-finale de l’Ouest, St Louis et Nashville vont croiser le fer à compter de mercredi.
    Globalement, pas moins de 18 matches du premier tour ont nécessité de la prolongation – un record de la LNH.
    Aucune série n’a eu besoin d’un match ultime, et ce pour la première fois depuis 2001. […]



  • Daniel Murphy hante son ancienne équipe


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 3 h 18 min

    NEW YORK – Daniel Murphy a frappé un grand chelem face à son ancienne équipe, Max Scherzer a lancé pendant huit manches et les Nationals de Washington ont vaincu les Mets de New York par la marque de 6-3, dimanche soir, pour mériter une 7e victoire de suite.
    Ryan Zimmerman a ajouté un circuit de deux points pour les Nationals, qui ont complété un balayage de trois matchs face aux Mets dans cette première série de la saison entre les deux rivaux de la division Est de la Nationale.
    Sans son frappeur de puissance Yoenis Cespedes et plusieurs autres partants blessés, New York (8-11) a perdu une quatrième rencontre de suite et huit de leurs neuf dernières pour reculer à cinq matchs et demi des Nationals qui sont en tête. Washington détient la meilleure fiche du baseball majeur à 13-5.
    Scherzer (3-1) a retiré neuf frappeurs sur des prises et a concédé qu’un seul but sur balles. Koda Glover a obtenu les trois derniers retraits du match pour son deuxième sauvetage dans les ligues majeures, les deux en autant de jours.
    Michael Conforto et Neil Walker ont cogné des longues balles pour les Mets.
    Murphy a frappé son grand chelem en première manche face à Zack Wheeler (1-2).
    Arroyo solide au monticule face aux CubsSommaire
    Bronson Arroyo a offert sa meilleure performance depuis son retour au jeu après une longue inactivité et il a permis aux Reds de Cincinnati d’avoir le dessus 7-5 face aux Cubs de Chicago, dimanche.
    Arroyo (2-2) n’a alloué que trois coups sûrs et deux points en six manches de travail. Il a concédé un circuit de deux points à Anthony Rizzo – son troisième de la série – et a retiré sept frappeurs sur des prises pour la première fois depuis le 13 mai 2014. Le droitier a eu besoin de plus de deux ans pour se remettre d’une intervention chirurgicale.
    Raisesl Iglesias a concédé deux points en neuvième avant de permettre aux Reds de remporter une troisième victoire lors de leur séjour de dix matchs à domicile.
    Un double de Patrick Kivlehan, alors que les sentiers étaient remplis, a donné le ton à une sixième manche de quatre points aux dépens de John Lackey (1-3).
    Les Phillies complètent le balayageSommaire
    Cesar Hernandez, Aaron Altherr et Odubel Herrera ont frappé trois circuits consécutifs en huitième, Zach Eflin a offert une bonne performance durant sept manches et les Phillies de Philadelphie ont battu les Braves d’Atlanta 5-2, pour compléter un balayage de leur série de trois parties.
    Matt Kemp a claqué une longue balle pour les Braves, qui ont perdu six matchs d’affilée après en avoir connu une séquence de cinq victoires.
    Le frappeur substitut Michael Saunders a frappé une double du côté droit aux dépens du releveur Arodys Vizcaino (1-1). Hernandez a suivi avec son quatrième circuit de la saison pour donner les devants 3-1 aux Phillies.
    Altherr a ensuite envoyé le lancer suivant au-delà de la clôture du champ centre droit. Ian Krol est venu en relève à Vizcaino. Herrera en a profité pour cogner la troisième longue balle de la manche pour creuser l’écart 5-1.
    Eflin a accordé trois coups sûrs et un point en sept manches de travail, à son deuxième départ en remplacement du droitier Clay Buchholz.
    Joey Rodriguez (1-0) a obtenu deux retraits en huitième pour se mériter la victoire. Hector Neris a terminé la rencontre en accordant un point alors que les sentiers étaient remplis.
    Une douce revanche pour NovaSommaire
    Ivan Nova a savouré une douce revanche contre son ancienne équipe, limitant les Yankees de New York à quatre coups sûrs en sept manches, et les Pirates de Pittsburgh ont arraché une victoire de 2-1.
    Nova (2-2) a réussi sept retraits sur des prises, un sommet personnel cette saison, et n’a concédé qu’un but sur balles. Sa seule erreur aura été d’accorder un circuit à Jacoby Ellsbury en septième manche.
    Tony Watson a mérité un sixième sauvetage, après s’être sorti d’impasse alors qu’il y avait un retrait et trois coureurs sur les sentiers en neuvième manche.
    Andrew McCutchen a mené l’attaque des Pirates en atteignant les buts en deux occasions, et croisant le marbre à la suite d’un double de Gregory Polanco contre Jordan Montgomery (1-1). David Freese a ajouté un ballon sacrifice.
    À son quatrième départ en carrière, Montgomery a inscrit cinq retraits sur des prises et donné deux buts sur balles.
    Leake aide sa causeSommaire
    Mike Leake a alloué deux points en six manches de travail et a récolté deux points produits pour permettre aux Cardinals de St Louis de l’emporter 6-4 face aux Brewers de Milwaukee.
    Il s’agissait d’une sixième victoire en sept rencontres pour les Cardinals.
    Leake (3-1) a accordé trois coups sûrs et trois buts sur balles, retirant six frappeurs sur des prises. Il a frappé un simple de deux points en troisième pour permettre aux Cardinals de prendre les devants 4-2.
    Les Cardinals ont profité des six buts sur balles accordés par le partant des Brewers Jimmy Nelson et d’une erreur défensive pour récolter leurs quatre premiers points. Ils ont creusé l’écart en huitième sur deux simples de Fryer et le frappeur remplaçant Matt Adams.
    Manny Pina a frappé un circuit en neuvième pour les Brewers et Jonathan Villar a ajouté un simple d’un point.
    La glissade des Giants se poursuitSommaire
    Kyle Freeland a permis six coups sûrs lors de sept manches de travail, Gerardo Parra a claqué un circuit de deux points et les Rockies du Colorado ont blanchi les Giants de San Francisco 8-0.
    Freeland (2-1) a récolté trois retraits sur des prises et 12 retraits sur des roulants.
    Les Rockies sont en tête de la section Ouest de la Nationale avec une fiche de de 13-6.
    Vaincus pour une sixième fois à leurs sept derniers matches, les Giants ont vu leur dossier glisser à 6-13.
    Jeff Samardzija (0-4) a accordé sept points en sept coups sûrs, en cinq manches et un tiers.
    Les Rockies blanchissent les GiantsSommaire
    Kyle Freeland a permis six coups sûrs lors de sept manches de travail, Gerardo Parra a claqué un circuit de deux points et les Rockies du Colorado ont blanchi les Giants de San Francisco 8-0.
    Freeland (2-1) a lancé plusieurs plombs pour récolter trois retraits sur des prises et 12 retraits sur des roulants. Il n’a accordé aucun point alors que les Giants ont apporté quelques changements à leur ordre des frappeurs pour tenter de stopper le lanceur. Finalement les Giants ont encaissé une sixième défaite en sept rencontres.
    Ils affichent leur pire dossier (6-13) depuis le début de la saison.
    Jeff Samardzija (0-4) n’a pas connu la victoire une seule fois cette saison. En cinq manches et un tiers, il a accordé sept points en sept coups sûrs.
    Les Rockies sont en tête de la section Ouest de la Ligue nationale, présentant un dossier de 13-6.
    Les Dodgers freinent l’attaque des DiamondbacksSommaire
    Yasmani Grandal a cogné un circuit de deux points lors d’une sixième manche productive et Brandon McCarthy a donné un départ canon aux Dodgers de Los Angeles pour leur permettre d’avoir le dessus 6-2 face aux Diamondbacks de l’Arizona.
    Après avoir inscrit 24 points dans les deux premières rencontres de la série, les Diamondbacks ont été limités après que Paul Goldschmidt eut inscrit un circuit de deux points en première.
    McCarthy (3-0) a par la suite blanchi les Diamondbacks sur les deux coups sûrs qu’il a concédés suite à ce circuit. En sept manches, il a alloué deux points en cinq coups sûrs et a retiré six frappeurs sur des prises.
    Shelby Miller (2-2) a lancé quatre manches sans accorder de point avant d’accorder deux buts sur balles et un double à Corey Seager en cinquième, permettant aux Dodgers d’égaler la marque 2-2. Il a eu droit à un autre lancer avant d’être retiré de la rencontre suite à une décision de l’entraîneur qui n’a pas été dévoilée.
    Les Diamondbacks se sont inclinés pour la deuxième fois seulement en 10 matchs cette saison.
    Les six sont frimés pour les MarlinsSommaire
    Justin Bour a claqué un circuit de trois points et a permis aux Marlins de Miami de vaincre les Padres de San Diego 7-3.
    Les six premiers frappeurs des Marlins ont frappé des coups sûrs en sixième manche pour leur permettre d’inscrire six points, permettant à Tom Koehler (1-1) de savourer sa première victoire de la saison.
    Luis Perdomo a effectué un retour au jeu et a tenu les Marlins en haleine lors des cinq premières manches, avant de s’écrouler lors de la manche suivant. Martin Prado a frappé un simple, Christian Yelich a obtenu un but sur balles et Giancarlo Stanton a frappé un simple d’un point pour chasser Perdomo de la rencontre.
    Craig Stammen (0-1) s’est présenté au monticule par la suite et a alloué trois points en trois coups sûrs
    Kevin Quackenbush a ensuite lancé pendant deux manches et a retiré trois frappeurs sur des prises. […]



  • Début de la Coupe TELUS 2017 à Prince George


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 2 h 47 min

    PRINCE GEORGE, C.-B. – Six des meilleures équipes midgets du Canada sont prêtes pour le début de la Coupe TELUS 2017, le Championnat national midget du Canada, qui s’amorce lundi pour se poursuivre jusqu’au dimanche 30 avril, à Prince George, C.-B.
    L’équipe hôte et championne de la Colombie-Britannique, les Cougars de Cariboo, se joindra à cinq championnes régionales (Atlantique – Islanders du Cap-Breton Ouest ; Centrale – Rebels de Mississauga ; Pacifique – Oil Kings de Leduc ; Québec – Blizzard du Séminaire Saint-François ; et Ouest – Pat Canadians de Regina) afin de rivaliser pour la médaille d’or au CN Centre.
    Hockey Canada, en partenariat avec Hockey Colombie-Britannique, a annoncé en septembre 2015 que Prince George serait la ville hôte, une deuxième fois, pour le 44e Championnat national midget du Canada. La ville de la Colombie-Britannique avait également accueilli le tournoi en 2001, alors connu sous le nom de Coupe Air Canada. C’est également la quatrième fois que l’événement se déroule dans la province, après Victoria (1982) et Kamloops (1996).
    Le tournoi s’amorcera lundi à 12h HP/15h HE ; la formation championne de l’Atlantique, Cap-Breton, a rendez-vous avec le Séminaire Saint-François, équipe championne du Québec. Ensuite, les représentants de la région centrale, Mississauga, croiseront le fer avec les champions de l’Ouest, Regina. Les hôtes, les Cougars de Cariboo, participeront au dernier match de la journée contre Leduc, les représentants du Pacifique, à 19h30 HP/22h30 HE. 
    Le match pour la médaille d’or sera télédiffusé sur les ondes de TSN et de RDS, diffuseurs officiels de Hockey Canada, le dimanche 30 avril à 18h.
    De nombreux joueurs de la LNH ont participé au championnat national midget depuis sa création en 1974, incluant 53 choix de première ronde, trois premiers choix au total (Gord Kluzak, Wendel Clark et Sidney Crosby) et huit futurs membres du Temple de la renommée du hockey (Glenn Anderson, Ron Francis, Mike Gartner, Al MacInnis, Larry Murphy, Patrick Roy, Joe Sakic et Steve Yzerman). […]



  • De Grasse et le Canada en or au 4 x 200 m


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 2 h 18 min

    Dans une soirée dominicale marquée par la victoire du 4×200 mètres masculin canadien, la Montréalaise Audrey Jean-Baptiste a fait partie du 4×400 mètres féminin qui a pris le deuxième rang de la finale B des Championnats du monde des relais d’athlétisme, à Nassau, aux Bahamas.
    Présenté comme la nouvelle sensation du sprint mondial, De Grasse, 22 ans, a justifié sa flatteuse réputation en conduisant le Canada à une nette victoire en 1 min 19 sec 42/100e, devant les États-Unis (1:19.88) et la Jamaïque (1:21.09).
    Troisième relayeur de l’équipe qui compte aussi Gavin Smellie, Brendon Rodney et Aaron Brown, le triple médaillé olympique 2016 a mis son équipe hors d’atteinte avec un demi-tour de piste étincelant et a réussi un petit exploit, puisque, pour la première fois depuis la création des Mondiaux de relais en 2014, un relais de sprint est revenu à une autre nation que les États-Unis et la Jamaïque.
    « On a réussi une belle course en se disant qu’il fallait assurer nos transmissions », a expliqué De Grasse.
    La veille, les Canadiens qui avaient battu les Américains en séries, avaient laissé tomber leur bâton en finale du 4×100 m avant même que De Grasse ne puisse entrer en action.
    Ce sont les Américaines qui ont connu dimanche cette mésaventure dans l’épreuve-reine, dès le premier relais: la victoire est revenue aux inattendues Allemandes, devant les Jamaïcaines et les Chinoises.
    Malgré ces déconvenues, les États-Unis ont fini largement en tête du classement des médailles en s’adjugeant les 4×400 m dames et messieurs, ainsi que le 4×800 m messieurs, soit un total de cinq des neuf épreuves au programme.
    En finale du 4×400 m, LaShawn Merritt, double champion olympique de la spécialité (2008, 2016) a connu une grosse frayeur face au Botswanais Karabo Sibando, 18 ans, qui l’a poussé dans ses derniers retranchements.
    Le pays-hôte a attendu la dernière épreuve pour se couvrir d’or: emmenés par Shaunae Miller-Uibo, championne olympique 2016 du 400 m, les Bahamas ont remporté le relais mixte 4×400 m, nouvelle épreuve au programme.
    Jean-Baptiste, troisième relayeuse du pays, a fait équipe avec Carline Muir, Alicia Brown et Kelsey Balkwill pour finir derrière les Brésiliennes sur la piste détrempée du stade T. Robinson. Le quatuor canadien a stoppé le chrono à 3 minutes 35,07 secondes.
    La Québécoise Farah Jacques et ses coéquipières du relais canadien étaient elles aussi au départ d’une finale B, cette fois au 4×100 mètres. Après avoir enregistré le deuxième meilleur temps derrière les représentantes de l’Équateur, les Canadiennes ont été disqualifiées pour avoir transmis le témoin à l’extérieur de la zone permise à un des relais.
    Première à s’élancer, la Gatinoise avait Crystal Emmanuel, Shai-Anne Davis et Shaina Harrison comme coéquipières. […]



  • Les Caps mettent un terme à la saison des Leafs


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 2 h 09 min

    TORONTO – Marcus Johansson a marqué son deuxième but de la rencontre à 6:31 en prolongation et les Capitals de Washington ont éliminé les Maple Leafs de Toronto en six matchs, ponctuant le tout avec un gain de 2-1, dimanche.
    Toute les rencontres sauf la quatrième ont nécessité plus de 60 minutes.
    Au second tour des séries, les Capitals affronteront les Penguins, les champions en titre de la coupe Stanley. Ces deux clubs se sont également affrontés en deuxième ronde l’an dernier, avec Pittsburgh avançant au tableau après six matches.
    Auston Matthews des Leafs a marqué le premier but à 7:45 au troisième vingt.
    Mais à 12:51 Johansson a battu Frederik Andersen et les deux équipes ont eu besoin d’une période supplémentaire, où le Suédois a envoyé les Maple Leafs en vacances en profitant du rebond sur un tir de Justin Williams.
    Johansson n’avait pas marqué dans les cinq premiers matches de la confrontation.
    Matthews a converti un bond favorable de la bande sur un dégagement de Morgan Rielly. Il a filé comme une flèche vers l’enclave et a déjoué Braden Holtby.
    Evgeny Kuznetsov des Caps a été parmi ceux pris par surprise par la trajectoire du dégagement de Rielly, ne pouvant pas rattraper Matthews.
    Johansson a nivelé le score avec un tir rapproché – partiellement bloquée, la rondelle a cheminé de justesse en terre (ou glace) promise.
    Andersen a fait 34 arrêts, tandis que Holtby a stoppé 37 tirs.
    Matthews a marqué quatre fois dans la série – un rendement à l’image de sa saison fabuleuse, au fil de laquelle il a fracassé plusieurs marques des Leafs pour les recrues. […]



  • Les Albatros champions de la Coupe Dodge


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 1 h 47 min

    LHMAAAQ – En grande finale de la Coupe Dodge 2017, les Albatros du Collège Notre-Dame l’ont emporté 4 à 2 sur les Vikings de Saint-Eustache, se couronnant ainsi du titre de champion.
    Après l’avoir emporté en demi-finale face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne, les Albatros l’ont cette fois emporté face à une des formations les plus dangereuses du circuit en saison régulière, les Vikings.
    Après une première période sans but, les Vikings ont ouvert la marque en premier en deuxième période, l’œuvre de Jérémy Gauthier. Le CND a répliqué par l’entremise de William Champagne avant la fin du deuxième vingt, renvoyant ainsi les deux équipes au vestiaire à égalité 1-1 après 40 minutes.
    En troisième, les Albatros ont explosé avec trois buts, prenant entre autres une avance de deux buts rapidement en troisième, une avance qu’ils n’ont jamais perdu ensuite. Mathieu Samson, Dylan L’Italien et Tristan Pelletier ont marqué les trois buts de ce dernier engagement. Pour les Vikings, Arnaud Chouinard a marqué le seul but en troisième.
    Zachary Émond a de nouveau été solide devant le filet des Albatros, repoussant 35 des 37 tirs dirigés vers lui pour signer la victoire et être nommé joueur du match pour sa formation.
    Cette finale couronnait ainsi la saison 2016-2017 de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Reste maintenant à suivre le parcours du Blizzard du Séminaire Saint-François lors du tournoi de la Coupe Telus qui sera disputé au cours de la prochaine semaine.
    Pour les Louperivois, il s’agissait d’une deuxième conquête de la Coupe Dodge dans l’histoire de la franchise après la victoire en 2012, à Montréal / Laval.
    Les joueurs du match : Zachary Émond CND et Christopher Merisier Ortiz STE
    Sommaire du match : http://liguemidgetaaa.ca/partie.php?game_no=1935 […]



  • Le Canada a réalisé un exploit de taille


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 1 h 39 min

    MONTRÉAL – Les partisans et les médias aiment les négligés et souvent, même les négligés adorent leur position. Le Canada n’aura pas fait exception ce week-end, à la Fed Cup.
    En éliminant le Kazakhstan 3-2 lors de sa rencontre de barrage du groupe mondial II de la Fed Cup, le Canada a prouvé une fois de plus qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
    Françoise Abanda a signé deux victoires en simple, contre Yulia Putintseva et Yaroslava Shvedova, et Bianca Andreescu a planté le dernier clou dans le cercueil kazakh en infligeant un revers à Shvedova.
    Est-il nécessaire de rappeler que les deux joueuses kazakhes occupaient respectivement les 31e et 51e rangs mondiaux?
    « C’est un très bon résultat de la part des filles et de notre équipe, a mentionné le capitaine de la formation canadienne, Sylvain Bruneau. J’ai été satisfait de leur tennis. Françoise a été agressive et son jeu a été impeccable et Bianca avait beaucoup de pression parce qu’elle jouait pour faire gagner son pays malgré qu’elle n’ait que 16 ans. Elle a joué comme une vétérane. »
    Même si le Canada était considéré comme négligé avant le début de cette série, Abanda, classée au 186e échelon mondial, et Andreescu, classée 188e, n’ont pas semblé intimidées par leurs adversaires et elles ont bien géré la pression et l’adversité.
    « Ç’aurait pu aller d’un côté ou de l’autre et je le crois vraiment, a insisté Bruneau. Je crois que nos joueuses voulaient un peu plus la victoire et elles avaient la mentalité d’aller chercher la victoire. Nous n’avons pas attendu que les Kazakhes nous ouvrent la porte. D’avoir pu battre des filles du top-50, je suis convaincu que ce sera bon pour leur développement. »
    En ce qui concerne le tennis au Canada, le capitaine de l’équipe croit que cette victoire contre le Kazakhstan n’aura pas seulement des effets bénéfiques pour ses joueuses, mais aussi pour toutes celles qui aspirent à se tailler une place au sein de la formation canadienne.
    « La Fed Cup et la coupe Davis sont nos priorités et nous souhaitons toujours avoir plus de joueuses qui représenteront le Canada. Je suis content de voir les jeunes qui poussent. J’aimerais voir plus de joueuses dans les tableaux principaux du Grand Chelem et même si Eugenie [Bouchard] n’était pas avec nous ce week-end, je trouve ça intéressant qu’on ait cette profondeur pour aller chercher de grosses victoires comme celle d’aujourd’hui », a exprimé Bruneau.
    Maintenant que le Canada est assuré de demeurer dans le groupe mondial II en vue de son prochain affrontement dans le cadre de la Fed Cup, qui aura lieu en février 2018, Bruneau se tourne déjà vers l’avenir. Dans sa boule de cristal, il voit la formation canadienne causer d’autres surprises dans les prochaines années.
    « Le rêve, c’est de remporter les grands honneurs, mais il faut y aller étape par étape. Le groupe mondial est très relevé, mais si nos jeunes joueuses continuent à progresser et si nos joueuses expérimentées jouent avec passion et désir, je pense que nous aurons une très bonne équipe. À un certain moment, je crois même que nous serons des aspirants », a conclu le capitaine du Canada. […]



  • Solide performance d’Abel et Imbeau-Dulac


    par [email protected] le 24 avril 2017 à 0 h 39 min

    Jennifer Abel et François Imbeau-Dulac ont connu une excellente sortie au 3 m synchro mixte présenté en conclusion de la Série mondiale de plongeon, dimanche, à Windsor (Ontario). Le duo a terminé au 2e rang.
    La paire québécoise a été impeccable à ses quatre premiers tours et ce n’est qu’au cinquième et dernier que les bonnes notes n’ont pas été au rendez-vous en raison de l’entrée à l’eau d’Abel ne s’est pas faite à la verticale. Au terme du concours, les juges ont accordé une note cumulative de 311,55 points aux Québécois.
    Les Chinois Wang Han et Li Zheng (335,10 points) sont montés sur la plus haute marche du podium et les Australiens Maddison Keeney et Kevin Chavez (308,82 points) ont conclu au troisième rang.
    « À l’exception de mon dernier plongeon, les quatre premiers étaient super bons, alors je suis satisfaite, a analysé Abel. François et moi nous avons une facilité à faire du synchro ensemble. Nous ne pratiquons pas beaucoup, mais une fois en compétition, notre bon synchronisme enlève un poids sur les épaules et cela fait en sorte que je peux me concentrer sur mes affaires. »
    Deux athlètes, deux objectifs différents
    L’épreuve individuelle au 3 mètres a été marquée par la victoire de la Chinoise Shi Tingmao (378,40 points) qui a une fois de plus été impériale. Ce succès permet à Tingmao de balayer les quatre épreuves de la Série mondiale à ce tremplin. Une autre Chinoise, Wang Han (360,80 points), a fini deuxième, tandis que l’Australienne Maddison Keeney (328,30 points) a pris le troisième rang.
    Jennifer Abel est quatrième avec 323,25 points et Pamela Ware suit derrière à 306,75 points.
    La Lavalloise qui termine troisième au classement cumulatif de la Série avait comme objectif d’améliorer son saut d’appel. « J’ai tendance à beaucoup réagir à la façon dont je me sens au lieu de seulement faire la technique et démontrer que ça semble facile. »
    L’athlète qui travaille sur ce point technique depuis le début de la saison croit qu’elle peut encore s’améliorer. « Ça demande beaucoup de concentration, car ce sont les derniers petits détails avant d’atteindre la perfection », avance Abel.
    Quant à Pamela Ware, elle sent surtout qu’elle vient de franchir une étape importante pour la suite de sa saison, elle qui s’est fait opérer au pied gauche en décembre dernier.
    « Ma confiance est revenue. En finale, j’étais beaucoup dans ma tête et c’était difficile pour moi de faire mes plongeons et de rester calme. Je pensais plus à la technique qu’à le faire. Ça fait cinq semaines que je suis sur le tremplin, alors je suis vraiment contente de ma performance. Durant la compétition, je ne sentais pas de douleur au pied, alors ça fait du bien! »
    L’athlète de 24 ans est heureuse de savoir qu’elle a encore deux mois d’entraînement afin d’arriver fin prête aux Championnats du monde, en juillet prochain. […]



  • Les Rockets enlèvent le match no 4 à OKC


    par [email protected] le 23 avril 2017 à 23 h 55 min

    OKLAHOMA CITY – Nene a inscrit 28 points et n’a raté aucun lancer alors que les Rockets de Houston ont vaincu le Thunder d’Oklahoma City 113-109, dimanche après-midi, se donnant une avance de trois matchs à un dans leur série de premier tour éliminatoire.
    Nene a réussi chacun de ses 12 tirs et recupéré 10 rebonds. Il a aidé les Rockets à faire fi d’une soirée ordinaire de James Harden, qui n’a obtenu que 16 points en ratant 11 de ses 16 tentatives de lancers.
    Eric Gordon et Lou Williams ont chacun fourni 18 points pour Houston, tandis que Trevor Ariza en a inscrit 14.
    Le joueur vedette d’OKC Russell Westbrook avait déjà obtenu un triplé (35 points, 14 rebonds, 14 aides) à la mi-temps.
    Dans une cause perdante, Westbrook a ainsi rejoint Wilt Chamberlain, qui était le seul joueur avant lui à avoir réussi des triplés lors de trois matchs éliminatoires consécutifs.
    Le cinquième match sera disputé mardi à Houston.
    Le Jazz crée l’égalitéSommaire
    Joe Johnson a marqué 28 points et le Jazz de Utah a vaincu les Clippers de Los Angeles par la marque de 105-98 pour créer l’égalité 2-2 dans leur série.
    Johnson, qui a réussi le panier de la victoire lors du match no 1, a inscrit 11 points de suite pour le Jazz durant les moments importants du quatrième quart. Il a entre autres réussi un tir pour donner les devants 91-90 à son équipe avec 3:55 à faire au match.
    L’autre artisan de la victoire d’Utah est Rudy Gobert, de retour d’une blessure à un genou, qui a fini la rencontre avec 15 points (6 sur 6 au tir) et 13 rebonds en 25 minutes alors qu’il était incertain jusqu’au coup d’envoi de la rencontre.
    Rodney Hood et Joe Ingles ont aussi réussi des paniers importants en fin de match pour Utah. Le Jazz a eu besoin de leurs joueurs de soutien pour l’emporter puisque Gordon Hayward n’a pas terminé la rencontre en raison d’un empoisonnement alimentaire.
    Gobert avait manqué les deux précédents matches de son équipe, remporté par les Clippers, en raison d’une entorse du genou gauche, consécutive à un choc avec un joueur adverse après 17 secondes de jeu dans le match no 1 le 15 avril dernier à Los Angeles.
    « Je me suis bien senti, j’ai travaillé dur pour pouvoir aider mon équipe et cela fait du bien d’être de retour », a expliqué le pivot, candidat au titre de meilleur défenseur de NBA.
    « Je vais essayer cette fois de jouer plus de 17 secondes, cela va être un match difficile », a-t-il admis.
    La série retourne à Los Angeles pour la cinquième partie qui aura lieu mardi. […]



  • Moins de 18 ans : les Américains raflent l’or


    par [email protected] le 23 avril 2017 à 23 h 44 min

    Les États-Unis ont vaincu la Finlande 4-2 pour triompher lors du Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans, dimanche, à Poprad en Slovaquie.
    Dès le début de la première période, Braeden Tkachuk, l’autre fils de Keith, a soutiré la rondelle à Aleksi Anttalainen avant de remettre à Josh Norris, qui n’a eu qu’a rediriger la rondelle pour procurer les devants aux États-Unis.
    Puis, en deuxième, en désavantage numérique, Logan Cockerill a remi habilement vers Joel Farabee, qui a ainsi marqué son 2e but du match pour porter le comote à 3-0.
    Le gardien américain, Dylan St-Cyr, le fils de Manon Rhéaume, a connu un fort match si ce n’est qu’une gaffe alors que la cage finlandaise était déserte.
    Alors que c’était 4-1 pour les États-Unis, St-Cyr a tenté de marquer à partir de son demi-cercle, mais le disque a plutôt rebondi sur une jambière avant de pénétrer dans son but. Néanmoins, les États-Unis l’ont emporté 4-2 et mis la main sur la 10e médaille d’or de leur histoire à ce championnat.
    Dans un match disputé plus tôt dimanche, la Russie a vaincu la Suède 3-0 pour enlever la médaille de bronze. &nbs […]

Laisser un commentaire