Les Sports



  • Harrison s’offre son premier titre


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 22 h 41 min

    MEMPHIS, Tenn. – L’Américain Ryan Harrison a battu le Géorgien Nikoloz Basilashvili 6-1, 6-4 pour remporter les grands honneurs du tournoi de Memphis, dimanche.
    Il s’agissait de son premier titre en carrière sur le circuit de l’ATP.
    Âgé de 24 ans, Harrison a gagné la première manche en 27 minutes avant de résister à 10 balles de bris au deuxième set. Il a sauvé 12 balles de bris pendant l’affrontement, qui a duré 1 heure 16 minutes.
    Il empochera un chèque de 114 595 $ US grâce à sa victoire et il ajoutera 250 points à son total de la saison sur le circuit. Ce sacre devrait le faire passer au 43e rang mondial, égalant du même coup son meilleur classement en carrière, atteint en juillet 2012.
    Depuis ce temps, l’Américain avait glissé aussi bas que le 197e échelon. C’est une belle ascension pour Harrison, qui occupait le 168e rang en mars 2016.
    Il a joint Gilles Muller (à Sydney) comme étant les deux seuls joueurs à avoir remporté un premier titre cette saison et il est le premier à signer une première victoire en carrière à Memphis depuis Joachim Johansson, en 2004. […]



  • Du plaisir pour les partisans, du travail pour les joueurs


    le 19 février 2017 à 22 h 37 min

    Pour plusieurs amateurs de hockey, et plus particulièrement du Tricolore, c’est la chance de mettre les pieds pour la première fois au domicile de leur équipe favorite.

    (Agence QMI) […]



  • Houle 33e à la 6e étape du Tour d’Oman


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 22 h 23 min

    Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) a remporté sa troisième étape du Tour d’Oman, dimanche, à Matrah Corniche. Le cycliste a devancé au sprint le Roumain Eduard Michael Grosu (Nippo-Vini Fantini) et l’Italien Sacha Modolo (UAE Abu Dhabi). Les trois meneurs ont franchi la ligne d’arrivée dans un peloton de 87 coureurs dont faisait partie Hugo Houle (AG2R La Mondiale), 33e.
    Pour la sixième et dernière étape de cet événement, les athlètes ont parcouru une distance de 130,5 kilomètres dont le point de départ était à The Wave Muscat. Le Belge Ben Hermans (BMC) a conservé sa place au sommet du classement général avec une avance de 22 secondes sur le Portugais Rui Alberto Faria Da Costa (UAE Abu Dhabi). L’Italien Fabio Aru (Astana) est en troisième place avec un retard de 35 secondes.
    L’équipe AG2R La Mondiale a fini le Tour d’Oman avec deux représentants dans le top-10. Le Français Romain Bardet (+1 minute 17 secondes) et le Suisse Mathias Frank (+1 minute 19 secondes) ont pris les sixième et septième rangs. Houle, de Sainte-Perpétue, termine quant à lui 77e avec un retard de 23 minutes 55 secondes sur le grand vainqueur.
    Également en action, le Canadien Alexander Cataford (UnitedHealthcare) a fini 116e de la sixième étape et au 67e rang du classement général.
    Duchesne se hisse près du top-30
    Du côté de la France, Antoine Duchesne (Direct Energie) a pris part à la deuxième étape du Tour du Haut-Var, une course de 206,8 kilomètres à Draguignan, où il a fini 37e.
    Parmi le peloton de tête de dix coureurs, le Français Julien Simon (Cofidis, Solutions Credits) a été le plus rapide au sprint pour joindre la ligne d’arrivée devant deux autres représentants de son pays, Julien El Fares (Delko Marseille Provence KTM) et Arthur Vichot (FDJ).
    Duchesne a terminé la course au sein d’un groupe de 37 cyclistes et a accusé un retard de 28 secondes sur le gagnant. Le Français Jonathan Hivert, a quant à lui signé le meilleur résultat de l’équipe du Québécois avec une cinquième place.
    « Je suis un peu déçu de la journée d’aujourd’hui. Je ne suis pas parvenu à accrocher le groupe de dix gars qui ont réussi à sortir, mais au moins, je rentre dans un groupe à environ 30 secondes derrière », a commenté le cycliste originaire de Chicoutimi.  
    La France a dominé le classement général avec Arthur Vichot en tête, suivi de Julien Simon et de Romain Hardy (Fortuneo-Vital Concept). Tous les trois avec le même temps.
    Antoine Duchesne pointe pour sa part en 43e place à 1 minute 4 secondes du vainqueur.
    « À ce moment-ci de la saison, c’est bon. Étant donné que je suis en préparation pour les Classiques en Belgique, je peux dire que ma condition physique est bonne. Je me prépare beaucoup plus pour ces courses qui commencent le week-end prochain et bien sûr pour le Tour des Flandres dans un mois », a-t-il souligné.
    Même s’il n’est pas un des favoris sur papier, le Québécois estime qu’il peut tirer son épingle du jeu lors de prochaines courses. « Avec les performances des deux derniers jours, je suis confiant pour les courses à venir. Au sein de l’équipe Direct Energie, je risque d’avoir un peu plus de liberté afin de jouer mes cartes et bien me classer. »
    Duchesne participera au Circuit Het Nieuwsblad à Gand, en Belgique, le 25 février. […]



  • Liga : Lionel Messi évite la crise au Barça


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 22 h 16 min

    C’est grave docteur? Lionel Messi, auteur d’un doublé dont un penalty in extremis, a sauvé le FC Barcelone contre Leganes (2-1) dimanche en Championnat d’Espagne, évitant la crise à des Catalans encore patraques cinq jours après leur déroute européenne à Paris.
    Visiblement mal remis de leur naufrage mardi face au PSG en huitièmes de finale aller de Ligue des champions (4-0), les Barcelonais ont failli sombrer à domicile face au modeste club promu lors de la 23e journée de Liga.
    De fait, ils étaient tenus en échec 1-1 à la 89e minute, après l’ouverture du score du quintuple Ballon d’Or argentin (4e), de multiples parades du gardien barcelonais Marc-André ter Stegen, et l’égalisation méritée d’Unai Lopez (71e). Mais Neymar a obtenu un penalty dans les ultimes minutes et Messi a transformé (90e) pour prendre les commandes du classement des buteurs (19 buts).
    Ce succès poussif permet au Barça (2e, 51 pts) de se maintenir à une longueur du Real Madrid (1er, 52 pts), qui compte deux rencontres de moins et pourrait prendre quatre points d’avance mercredi en cas de succès en match en retard contre Valence, tombeur de l’Athletic Bilbao dimanche (2-0).
    Le bilan de la fin de semaine est inquiétant pour Barcelone : cette victoire en trompe l’oeil n’a rien de rassurant pour les Catalans, bousculés dimanche par le 17e de Liga sans montrer le moindre esprit de révolte après l’humiliation parisienne.
    La semaine qui s’annonce, sans le moindre match intercalé pour le Barça, ne sera pas de trop pour tenter de secouer un effectif très affecté. D’autant que l’équipe de Luis Enrique rendra visite dimanche prochain à l’Atletico Madrid (4e, 45 pts) pour un choc à quitte ou double dans la course au titre.
    Fantomatique
    Et si c’est la même équipe que celle, fantomatique, qui est passée à côté de ses deux matches cette semaine, toute la Catalogne peut s’inquiéter.
    Au Camp Nou, les Barcelonais n’ont jamais paru maîtriser les débats dimanche, notamment au milieu de terrain. Il faut dire que Sergio Busquets était suspendu et Andres Iniesta remplaçant au coup d’envoi.
    Et la défense Roberto-Umtiti-Mathieu-Digne, à 75 % française, a souffert face à la vivacité des banlieusards madrilènes. Sans plusieurs parades décisives de Marc-André ter Stegen (17e, 45e+1, 55e, 82e), le Barça aurait pu prendre l’eau sur sa propre pelouse.
    En outre, le trio MSN a été particulièrement maladroit mis à part une bonne entrée en matière, cette ouverture de Neymar pour Luis Suarez dont le centre de l’extérieur du pied à permis à Lionel Messi de marquer (4e).
    Dans l’ensemble, le Barça a semblé beaucoup trop dépendant des inspirations de Messi, seul joueur à tenter de secouer un peu une équipe apathique. C’est à se demander où est passé le séduisant jeu de passes qui a fait la renommée des Catalans…
    Avec agacement, une partie du stade a sifflé Luis Enrique quand d’autres scandaient son nom. L’intéressé n’a pas arrangé son cas en laissant sur le banc plusieurs cadres au coup d’envoi (Iniesta, Piqué) et en attendant la 80e minute pour effectuer ses premiers changements, comme s’il n’avait pas prise sur le cours du match.
    Bref, il faudra voir si le technicien asturien, en fin de contrat en juin, parvient à redresser la situation dans les jours prochains.
    Le président barcelonais Josep Maria Bartomeu lui a réaffirmé publiquement son soutien dimanche, renvoyant au mois d’avril d’éventuelles négociations sur une prolongation. Mais désormais, le temps presse. […]



  • Johnson à une ronde du 1er rang mondial


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 21 h 52 min

    LOS ANGELES – Dustin Johnson est à une ronde d’atteindre le premier rang mondial.
    Johnson a réussi un oiselet à ses trois derniers trous et il a remis une carte de 64 (moins-7), se donnant une priorité de cinq coups à l’Omnium Genesis, dimanche. Le champion du dernier Omnium des États-Unis plaçait si bien ses coups qu’il n’a raté que trois verts.
    La recrue du circuit de la PGA Wesley Bryan a joué 63, mais il ne s’est presque pas approché du sommet du tournoi.
    Johnson a affiché un pointage cumulatif de moins-17 et il est bonne position pour menacer le record du plus bas pointage cumulatif à Riviera. Lanny Wadkins avait terminé l’événement avec un pointage de moins-20, en 1985.
    Johnson a besoin d’une victoire pour s’emparer du premier rang mondial pour une première fois en carrière.
    Il n’a eu que 15 minutes de repos entre la fin de sa troisième ronde et le début de la quatrième, qui s’est aussi amorcée dimanche en raison des retards causés par de mauvaises conditions climatiques. L’Omnium Genesis a pris une heure de retard jeudi en raison du brouillard, sept heures vendredi en raison de pluies torrentielles et deux heures samedi parce que les organisateurs devaient nettoyer le parcours.
    Grâce à une ronde de 67, Kevin Na a pris la troisième place, à moins-10. Cameron Tringale a quant à lui inscrit un 71 à sa carte et il occupait la quatrième position, à moins-9.
    Justin Rose (65), Scott Brown (69), Patrick Rodgers (70) et Adam Scott (68) ont suivi à égalité au cinquième échelon, à moins-8.
    Graham DeLaet a été le golfeur canadien le mieux classé au terme de la troisième ronde. Il a joué 68 et il se retrouvait à égalité au 25e rang, à moins-4. Ses compatriotes Nick Taylor (68) et Adam Hadwin (70) étaient respectivement à moins-3 et moins-2. […]



  • Entraînement dans une ambiance festive


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 21 h 39 min

    Après une semaine fertile en rebondissements pour l’organisation du Canadien, les joueurs ont eu l’occasion de s’entraîner dans une ambiance festive. Shea Weber a grandement apprécié sa première expérience du genre à l’occasion d’un entraînement devant public au Centre Bell.
    « C’est le fun. La musique, a avoué Philipp Danault. C’était un peu achalant pendant l’entraînement, mais c’est le plaisant pour les partisans. C’est une chance pour nous de les remercier de leur support. Ils sont vraiment solides. »
    Il s’agissait de la deuxième séance d’entraînement de Claude Julien avec sa nouvelle équipe et les joueurs ont travaillé plusieurs aspects du jeu qu’ils souhaitent améliorer. L’objectif est d’y aller une étape à la fois.
    « Il faut élever notre jeu défensif d’une coche, a ajouté Danault. C’est ce qui fera notre succès. On croit tous en lui. Il a une coupe Stanley. Il a de l’expérience dans la ligue. C’est un entraîneur de premier plan pour nous. Il faut écouter ce qu’il nous dit et l’appliquer. »
    L’attaque du Canadien a produit seulement onze buts lors des huit derniers matchs et le nouvel entraîneur a soulevé le manque de confiance de ses joueurs après le match contre les Jets de Winnipeg. Il s’agit d’un élément clé à rebâtir.
    Fraîchement rappelé des IceCaps, Michael McCarron a eu l’occasion de jouer samedi. Il a fait bonne impression auprès de son nouvel entraîneur. « C’est un gros bonhomme qui aura un grand avenir dans la Ligue nationale. »
    Après avoir réalisé une performance convaincante contre les Jets, Carey Price s’est absenté de la séance d’entraînement publique, afin de subir des traitements. Il devrait être de retour à son poste pour l’entraînement de lundi. […]



  • Krystyna Pliskova cause la surprise à Dubaï


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 20 h 28 min

    DUBAÏ, Émirats arabes unis – La Tchèque Krystyna Pliskova est venue de l’arrière pour surprendre l’Italienne classée 16e Roberta Vinci 3-6, 7-5, 6-3 au premier tour du Championnat de Dubaï.
    Classée 58e au monde, Pliskova, qui jouait devant sa soeur jumelle, la deuxième tête de série Karolina Pliskova, se trouvait en bien mauvaise posture alors que Vinci servait pour le match à 6-3, 5-4. Mais Pliskova a remporté les quatre jeux suivants, avant de briser le service de Vinci au sixième jeu du troisième set pour s’assurer de la victoire.
    La Tunisienne issue des qualifications Ons Jabeur a toutefois réalisé la surprise du jour, montrant la sortie à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, tête de série no 14, 7-6 (6), 2-6, 6-4.
    Dans les autres rencontres, l’Australienne Samantha Stosur a de son côté défait la qualifiée chinoise Kai-Lin Zhang 6-3, 6-3; la Française Caroline Garcia a éliminé la Suédoise Johanna Larsson 6-3, 6-3; tandis que l’Allemande Mona Barthels, une invitée des organisateurs, a eu le dessus sur la Serbe Jelena Jankovic 6-1, 6-3.
    Barthels affrontera au deuxième tour sa compatriote Angelique Kerber, qui peut reprendre le premier rang mondial à Serena Williams si elle l’emporte à Dubaï. &nbs […]



  • Les Rangers renversent les Capitals


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 20 h 26 min

    NEW YORK – Mats Zuccarello a marqué en troisième, tandis que Henrik Lundqvist a effectué 31 arrêts pour permettre aux Rangers de New York de vaincre les Capitals de Washington 2-1.
    Ryan McDonagh avec son troisième de la campagne, a ouvert la marque en première pour les Rangers.
    Alexander Ovechkin a permis aux Caps de faire 1-1 avec un but en avantage numérique en deuxième, son 27e de la saison.
    Zuccarello a rompu cette égalité après que Mika Zibanejad eut remporté une mise au jeu en zone des Capitals. Il a envoyé le disque à Chris Kreider, qui l’a remis à Zuccarello. Ce dernier a battu Philipp Grubauer pour son 12e de la saison à 8:37 du troisième vingt.
    Dans la défaite, la deuxième d’affilée pour les Caps, Grubauer a stoppé 28 lancers.
    Pour les Rangers, qui accueilleront le Canadien de Montréal mardi soir, il s’agit d’une cinquième victoire consécutive à domicile et d’une septième à leurs huit dernières sorties au Madison Square Garden.
    &nbs […]



  • LPGA : top-10 pour Maude-Aimée Leblanc


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 20 h 22 min

    ADELAIDE, Australie – La Québécoise Maude-Aimée Leblanc a terminé à égalité au septième rang de l’Omnium australien féminin de golf.
    La Sherbrookoise a remis une carte finale de 75, deux coups au-dessus de la normale, pour conclure avec une pointage cumulatif de 287, soit moins-5. Six autres golfeuses ont également terminé le tournoi à 287.
    Elle a touché une bourse de 28 867 $ US pour ses efforts.
    C’est la Sud-Coréenne Ha Na Jang, auteure d’un 69 dimanche, qui a remporté la compétition à moins-10, trois coups devant la Danoise Nanna Koerstz Madsen, qui a joué la normale de 73 dans cette ronde ultime. Quatre golfeuses ont suivi un coup derrière.
    Alena Sharp, de Hamilton, a remis une dernière carte de 75 pour terminer à égalité en 16e place, à moins-3. La jeune Brooke Henderson, de Smith Falls, a quant à elle joué 71 pour conlure à 290 (moins-2), à égalité au 21e rang. […]



  • Zupancic, Briand et Burt médaillés en judo


    par mobile@rds.ca le 19 février 2017 à 20 h 19 min

    Trois Canadiens se sont démarqués en Europe dimanche. Kelita Zupancic est montée sur la deuxième marche du podium à l’Open européen d’Oberwart, en Autriche, pendant qu’Étienne Briand et Zachary Burt se taillaient une place parmi les médaillés de bronze de leur catégorie respective à l’Open européen de Rome, en Italie.
    Le parcours de Zupancic a été parfait jusqu’en finale dans la catégorie des -70 kg. Elle a vaincu l’Italienne Carola Paissoni et la Britannique Gemma Howell par ippon, avant de se débarrasser de la Japonaise Naeko Maeda par waza-ari.
    Au combat pour l’or, l’Ontarienne s’est fait surprendre par la Japonaise Yoko Ono qui a mis fin au combat par ippon. Les deux médailles de bronze ont été remises à Howell et Maeda.
    Briand et Burt en bronze
    Pendant ce temps, les hommes étaient en action du côté de Rome. Chez les -81 kg, Étienne Briand n’a enregistré qu’une défaite à sa fiche. Le judoka de Sept-Îles a entamé la journée avec trois victoires au tour préliminaire, l’emportant face à l’Allemand Martin Matijass, au Néerlandais Nick Kellij et l’Azéri Afig Safarli.
    « Mon premier combat a été difficile parce que je m’entraîne souvent avec Matijass quand je vais en Europe. Ç’a été jusqu’en golden score, c’était un combat vraiment exigeant. Pour les deux autres, j’ai fait tomber les gars assez rapidement », a commenté Briand.
    Le Québécois s’est ensuite incliné par ippon en demi-finales contre le Brésilien Eduardo Yudi Santos, avant d’empêcher l’Italien Matteo Marconcini de mettre la main sur la médaille de bronze grâce à un waza-ari.
    « J’ai perdu dans un combat de médaille de bronze contre le Brésilien, cet automne, en Coupe du monde. Il est très fort. Le combat a bien commencé, j’ai fait une grosse attaque dans les dix premières secondes et j’ai cru que c’était ippon. Ça m’a un peu déconcentré et il m’a finalement bien eu. Contre l’Italien, cinquième aux Jeux olympiques de Rio, c’était bien que je le batte devant son public », a ajouté Briand, heureux de sa progression chez les -81 kg depuis un an.
    Les Brésiliens Eduardo Yudi Santos et Rafael Macedo ont fini premier et deuxième alors que le Japonais Sotaro Fujiwara a pris l’autre troisième rang.
    Dans la catégorie des -90 kg, Zachary Burt, d’Oshawa, et son coéquipier Louis Krieber-Gagnon, de Montréal, se sont affrontés en finale pour le bronze. C’est Burt qui a eu le dessus par waza-ari et Krieber-Gagnon a été relégué au cinquième rang.
    Avant de se mesurer au Québécois, le médaillé de bronze a vaincu le Néerlandais Rico Harder, le Suisse Ciril Grossklaus et le Sud-coréen Lee Jae-yong. Il a été arrêté dans sa course pour l’or par l’Azéri Tural Safguliyev, qui a mis fin au combat avec un ippon. Ce dernier a fini deuxième.
    Le podium était aussi composé du Polonais Piotr Kuczera (or) et du Sud-Coréen Gwak Dong-han (bronze). […]

Laisser un commentaire